26 février 2010

23 Février. 160ème jour.

Un dimanche provençal à Manhattan. Oui vous avez bien lu. Ce weekenrock_nuitd était mon dernier weekend à Manhattan, j'ai du dire au-revoir. Mais on a décidé de rester amis. Et pour l'occasion, tous les New Yorkais sont sortis de leurs immeubles. Bon d'accord, c'était surtout pour apprécier les premiers airs de printemps et se prélasser au soleil, mais c'était sympa. Un peu tout Manhattan y a mis du sien pour que ce dernier dimanche à la Big Apple me fasse sacrément plaisir. J'ai même été demandée en mariage par un sans-abris (sans dent non plus, accessoirement...), il pensait que je le suivais.

Bref, c'était donc comme un premier jour de printemps, y'avait même un marché avec des fruits et légumes qui sentaient bon, pour une fois, et du fromage, du miel, du pain, des confitures... c'était la campagne quoi !C'est un peu la foire d'antan. C'était un peu de chez nous mais au milieu de New York. On a même eu droit au « je suis le meilleur jumper de New York », en pleine rue. On entendait même pas les klaxons, comme si c'était une journée à thème « belle journée, alors shut up et enjoy ». Y'avait une foule pas possible à Union Square, les nanas faisaient du shopping, y'avait des chaussures pas chers ce jour là, les skateurs faisaient les malins, les vieux se marraient, montraient leur dentier, les gosses courraient partout, c'était un défilé de poussette. Oui y'avait vraiment du monde. Les petites jeunes qui se racontent les derniers potins, avec leurs mots d'Américaines, le black qui joue de la guitare au soleil, l'autre du saxo, y'a une une expo en plein dans l'Avenue, normal, pis moi j'ai le soleil dans les yeux et prends des photos pour la postérité, pis parce que je dois avoir des souvenirs sur le papier, au cas où j'oublie. J'ai donné mon dernier dollars pour aujourd'hui. Les écureuils sont revenus ! Ça faisait longtemps... Des rats en costume du dimanche. Et y'a même des tables en terrasse. Personne s'y assoit, fait un peu frais encore, mais c'est juste pour marquer le coup. Les gens ont déserté Starbucks, ils viennent lire et bidouiller leurs ordis à Union Square plutôt. Ils mangent des chips. Ca reste New York, faut bien qu'il y ait deux greluches qui viennent me parler de l'Eglise et qui ont du mal à croire que je crois pas au Paradis et que « laissez-moi tranquille, je verrai bien ce qu'il se passera après ». Alors elles sont parties.

On m'a dit que c'était moi, Alice au pays des merveilles. P't-être bien.

Posté par captain-america à 19:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur 23 Février. 160ème jour.

    comme si on y était...fait chier que toute bonne chose ait une fin...
    n'empeche que je suis impatiente de te revoir!!

    Posté par helene, 27 février 2010 à 18:50 | | Répondre
Nouveau commentaire